Escalader l’Everest en tongs et en slip

Salut à toi, visiteur de l’Internet.

Sur ce blog, je vais te narrer les aventures d’un développeur qui s’est un jour dit : « eh, mais avec les outils modernes, ça devient carrément accessible de faire un jeu vidéo ».

Les aventures d’un fou, et des fous qui ont bien voulu le suivre dans ce pari dingue. Les aventures de moi, et des gens hyper-talentueux que j’ai réussi à convaincre de m’aider dans cette entreprise vidéo-ludique.

Parce que, certes, les outils existent, on peut s’y former, trouver les réponses à la plupart de ses questions sur les forums, mais il faut bien reconnaître que faire un jeu vidéo, c’est vachement dur.

Créer un jeu vidéo, c’est tenter l’ascension de l’Everest, par la face nord, en tongs et en slip.

Des idées, des contenus, et du code pour relier tout ça, et le rendre AMUSANT, parce que dans « jeu vidéo » il y a « jeu », sinon ça s’appellerait « chiant vidéo », et franchement, qui a envie de perdre son temps avec un « chiant vidéo » ? (Toi même tu sais, il y a plein de monde qui aime les « chiants vidéo ».) Mais bon, moi j’avais envie de faire un jeu vidéo, et même, d’en faire plein.

Mais avant d’en faire plein, il faut en terminer au moins un, et ce sera… QLRZ.